Informaticiens et médecins dans la fiction contemporaine. Exploration 2

Informaticiens et médecins dans la fiction contemporaine. Exploration 2

Comment étudier non seulement les sciences, mais également l’image de la science ou de sciences particulières que se forge le grand public (c’est-à-dire chacun d’entre nous) ?

Le présent volume constitue le deuxième d’une série qui en comportera trois, consacrés à deux figures du savoir pratique, en l’occurrence l’informaticien et le médecin, telles que celles-ci apparaissent dans les récits de fiction contemporains. Le lecteur trouvera dans ces pages des analyses portant sur des incarnations de ces figures dans le roman policier et dans le roman de science-fiction, ainsi que dans la bande dessinée. Il pourra constater que pris ensemble, les contributeurs soulignent la grande diversité des fonctions des personnages d’informaticien et de médecin au sein des récits dans lesquels ceux-ci apparaissent. Ainsi, par exemple, l’évocation de leur profession se révèle tantôt indispensable à l’avancée de l’intrigue, tantôt parfaitement anecdotique. L’éventail des regards portés sur celui qui programme et sur celui qui soigne ou, plus souvent encore, celui – voire celle – qui se sert de l’outil informatique apparaît ainsi crûment.

Ce deuxième tome est également l’occasion d’élargir l’exploration à des supports destinés à d’autres publics : la littérature de jeunesse et les dessins animés destinés aux enfants. Sans présager d’études plus générales qui restent à mener à bien, plusieurs questions sont soulevées par des contributeurs au volume, relatives plus précisément à l’usage de l’informatique comme opérateur de fiction. N’aboutit-on pas, dans le cadre de certaines œuvres, à la production de représentations sociales de l’informaticien bien intégrées par les adultes et dont les éléments sont, pour l’essentiel, « non transgressifs » ?Dans la même veine, ne doit-on pas reconnaître qu’il arrive parfois que le recours à la thématique de l’informatique ne conditionne pas en profondeur la structure du récit, et ne donne as lieu à une critique distanciée des usages et des mirages qui sont notamment liés à l’ordinateur ?

Catherine Allamel-Raffin est maître de conférences HDR en épistémologie et histoire des sciences et des techniques à l’IRIST (Institut de Recherches Interdisciplinaires sur les Sciences et la Technologie – Université de Strasbourg).

Elsa Poupardin est maître de conférences en sciences de l’Information et de la Communication au LISEC (Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication -Université de Strasbourg, Université de Haute-Alsace et Université de Lorraine).

Françoise Willmann est maître de conférences HDR en Études germaniques au CEGIL (Centre d’Études Germaniques Interculturelles de Lorraine – Université de Lorraine).

Informations complémentaires

  • Date de publication : 15/07/2017
  • Format : 23*15 cm
  • ISBN : 978-2-35525-348-5
  • Discipline(s) : Sciences humaines et sociales
  • Nombre de pages : 190
  • Reliure : Broché

 

Acheter la version papier : 24,00 euros (+ port 6,00 euros) :

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *