Matières à controverses


Matières à controverses

sous la direction de Patrick Schmoll

Une controverse est un débat suivi sur une question, motivée par des opinions ou des interprétations divergentes. La sociologie a été conduite ces dernières décennies à identifier sous cette dénomination un type précis de débat et les processus qui lui sont spécifiques, et qui requièrent de ne pas en faire le synonyme interchangeable de termes voisins comme polémique, dispute, querelle, etc. Le qualificatif de scientifique est souvent apposé à celui de controverse pour désigner un débat qui a pour caractéristique d’être raisonné, sinon rationnel, et de s’inscrire dans le processus général de la construction des connaissances : la controverse permettrait, par un échange réglé entre des sujets désintéressés, de faire émerger d’une situation problématique une réponse objective, parce que la meilleure possible.

Ce modèle se révèle très idéaliste. Une controverse ne touche pas qu’aux seules questions qu’elle pose dans l’ordre des connaissances : elle implique des manières différentes de penser la réalité, le monde, la société, l’être humain, elle mobilise et menace des intérêts et des valeurs divergents. La controverse n’est donc pas qu’un processus d’élaboration du vrai, relevant de l’épistémologie, elle est aussi un processus polémique, qui relève d’une sociologie des conflits.

Les textes de cet ouvrage ont été rédigés à partir des contributions à une journée d’étude organisée en 2006, autour de certains objets de recherche en sciences sociales qui donnent « matière à controverses » : prostitution, pornographie, procréations assistées, IVG, euthanasie… Leur étude permet de comprendre comment se constituent et se développent des champs de connaissance qui sont aussi des champs de pouvoir.

 

Informations complémentaires

  • Date de publication : 16/01/2008
  • Format : 21*14,4 cm
  • ISBN : 978-2-35525-054-5
  • Discipline(s) : Sociologie
  • Nombre de pages : 272
  • Reliure : Broché

Acheter la version papier : 25,00 euros (+ port 6,00 euros) :

 

Télécharger l’introduction en PDF gratuitement :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire